TREE to BAR

du cacaoyer à la tablette

Chez NOANOA chocolat nous ne parlons que de « Tree to Bar », plus exigeant que le « Bean to Bar ».

NOANOA chocolat, c’est un chocolat sans aucun intermédiaire, de la cacaoyère camerounaise à la tablette de chocolat artisanal fabriquée en Suisse. NOANOA chocolat. C’est aussi une autre vision du chocolat, privilégiant qualité, saveur, durabilité et éthique, en s’impliquant à toutes les étapes.

Cette simplification de la chaîne d’approvisionnement préserve la qualité du cacao, garantit sa traçabilité et surtout privilégie les producteurs locaux.


en Suisse – la fabrication

  • Transformation des fèves en couverture et/ou tablettes par des artisans chocolatiers suisses passionnés.
  • Fabrication artisanale afin de préserver au mieux le goût exceptionnel de la fève.

au Cameroun – la plantation

  • Présence assidue dans la plantation au Cameroun pour un suivi quotidien de la qualité des cabosses, de la fermentation et du séchage des fèves.
  • Production durable et naturelle, dans le respect de l’environnement, grâce à un système d’agroforesterie sans intrants chimiques ni pesticides.
  • Organisation de la production en coopérative, impliquant les producteurs locaux dans sa gestion et leur garantissant un soutien plus important et la promotion de projets sociaux sur place et directement utiles.

La plantation NOANOA chocolat au Cameroun : Société Coopérative des Producteurs de Cacao Bio du Littoral. Un voyage au cœur de la plantation est en cours d’organisation afin de tout savoir sur son chocolat:

  • découvrir les principes de l’agroforesterie et ses applications concrètes,
  • se familiariser avec les différentes variétés de cacaoyers, cabosses et fèves,
  • échanger avec les producteurs,
  • participer aux différentes étapes de la récolte / ou de la fermentation des fèves (selon la saison).

Rejoignez les Amis de NOANOA chocolat pour être tenu informé du prochain voyage !

Balade au cœur de la plantation NOANOA chocolat, pour y retrouver les trois variétés des fèves cultivées : Trintario, Forastero et Criollo en ce janvier 2018: